Un trésor pour la santé : Le bouillon d’os

Nos grands-mères le savaient bien, le bouillon est un remède, un élixir de santé et de beauté. En chouchoutant les intestins, il régénère la peau, nourrit les articulations, renforce la minéralisation osseuse et le système immunitaire, améliore la fonction digestive, aide à la perte de poids, redonne de l’énergie et est incroyablement réconfortant. Et quand vous aurez compris ses vertus, vous ne pourrez plus vous en passer ! (recette en fin d’article)

Les bienfaits du bouillon d’os :

Il solidifie vos os

Quand nous pensons à la santé des os, nous pensons en premier lieu au calcium et au phosphore, mais la protéine de collagène structurale est tout aussi importante. La détérioration de l’os est le résultat déficit du collagène et d’une carence en minéraux. Celui-ci naturellement présent dans le bouillon d’os peut contrecarrer une carence en collagène et maintenir la souplesse de vos os et les rendre plus résistants à la casse.

Il maintient vos articulations en bonne santé

Les personnes souffrant d’arthrose signalent un soulagement significatif des symptômes en laissant de côté le café ou le thé au profit du bouillon d’os. D’autre part, le café et l’alcool sont connus pour exacerber le gonflement et la raideur des articulations car ils augmentent l’inflammation.

Il contrecarre les carences minérales

Le bouillon d’os est une mine de minéraux parce que l’os se déminéralise pendant le processus de cuisson. Ce processus est accéléré par l’ajout d’une petite quantité de vinaigre de cidre durant la cuisson. Le bouillon d’os est particulièrement riche en calcium et en phosphore, les principaux composants des os. Le magnésium et le potassium sont deux autres minéraux importants que vous pouvez obtenir à partir du bouillon d’os de poulet et de bœuf, tout comme un bouillon de poisson peut fournir d’avantage de suppléments d’iode.

Il aide la digestion

Un acide aminé appelé glutamine contenue dans un bouillon d’os a une action corrective sur la paroi intestinale endommagée, empêchant l’entrée des toxines alimentaires dans la circulation sanguine. Le bouillon d’os “soigne” le système digestif, car le processus de cuisson longue a déjà brisé les protéines complexes et les molécules de graisse dans leurs éléments plus simples. La gélatine obtenue favorise la formation de collagène et la guérison rapide de la paroi intestinale endommagée. C’est particulièrement utile pour les personnes souffrant d’ulcères gastro-intestinaux et la maladie de Crohn.
Le bouillon d’os augmente l’appétit et l’absorption des nutriments, grâce à la glycine, un acide aminé qui est un constituant de nombreux types de protéines.

Il favorise la réparation et la régénération des tissus

Comme mentionné précédemment, le collagène est une protéine de structure. En fait, c’est la plus commune, elle représente entre 25 et 35% de la teneur totale en protéines de l’organisme. Elle est présente non seulement dans l’os et le cartilage, mais dans la peau, les vaisseaux sanguins et dans tous les organes du corps. Le bouillon d’os permet d’accélérer la guérison et la résolution des blessures internes, car c’est une excellente source de constituants de collagène.

Il réduit l’inflammation

Le bouillon osseux peut réduire l’inflammation, car il présente de nombreux acides aminés anti-inflammatoires. Parmi eux, l’arginine mérite une mention spéciale, car elle est utilisée en clinique pour le traitement de l’inflammation.

Le bouillon d’os : source de protéines de qualité

Le bouillon d’os est une source de protéines de qualité que le corps peut utiliser directement. Il est particulièrement bénéfique pour les personnes qui ont des besoins en protéines plus élevés. Cela comprend les athlètes, les adolescents en croissance, les femmes enceintes et les mères allaitantes et ceux qui sont en convalescence. En plus d’être riche en minéraux, il contient de nombreux acides aminés essentiels et non essentiels dont le corps a besoin pour la construction et la réparation de l’os et de la masse musculaire.

Il améliore l’immunité

Le bouillon d’os est traditionnellement donné aux enfants et aux personnes âgées pour améliorer l’endurance et augmenter leur résistance aux maladies infectieuses. C’est un excellent tonique pour vous garder en bonne santé au cours de la saison de la grippe. Vous pouvez ajouter des herbes qui renforcent l’immunité comme le gingembre, le curcuma et le thym au bouillon d’os pour le rendre encore meilleur et plus efficace.

Il aide à améliorer le sommeil

Grace à sa haute teneur en glycine, le bouillon d’os est ainsi un bon somnifère. L’acide aminé se diffuse dans le cerveau et diminue la température du corps et inhibe l’activité musculaire, facilitant ainsi le sommeil.
La glycine (molécule) est réputée pour augmenter les niveaux de sérotonine sans affecter les niveaux de dopamine. 

Le bouillon d’os a un effet calmant

L’ostéocalcine est une hormone qui peut réduire l’anxiété et améliorer l’humeur. Un effet similaire provient aussi de la glycine. En fait, c’est l’acide aminé le plus petit, protéinogène, cette molécule de glycine joue un rôle de neurotransmetteur inhibiteur au niveau de la moelle épinière. Sans surprise, on en trouve en abondance dans un bouillon d’os, ce qui en fait un excellent aliment de confort à consommer quand vous avez le blues.

Il régule les déséquilibres hormonaux chez les femmes

Le bouillon d’os est bon pour la santé reproductive des femmes aussi, mais la gélatine joue ici un rôle majeur. Elle est connue pour avoir un effet équilibrant sur l’œstrogène, la régulation de sa production chaque fois que nécessaire. Les contractions utérines sont réglementées par le magnésium et le calcium qui empêchent les crampes menstruelles douloureuses.

Il protège des crampes musculaires

Les crampes dans les jambes sont une plainte fréquente des personnes sportives, mais ne sont pas rare chez les autres (crampes nocturnes). Parmi les nombreuses causes de crampes musculaires, l’épuisement des minéraux tels que le potassium, le magnésium et le calcium est le plus répandu.
Riche en ces minéraux, en particulier le calcium et le magnésium, le bouillon d’os est une excellente boisson pour sportifs pour reconstituer les électrolytes perdus par la transpiration. Boire une tasse avant et après une séance d’entraînement et avant le coucher peut vous protéger contre des crampes douloureuses.

Pour les cheveux, la peau et la santé des ongles

Si votre peau et vos cheveux sont ternes et vos ongles sont cassants, vous pouvez manquer de kératine. Le bouillon d’os riche en acides aminés peut fournir les éléments de base de la kératine et renforcer les ongles et les cheveux.

RECETTE

Pour préparer du bouillon d’os, il vous faudra :

  • environ 1 kg d’os de boeuf (ou poulet, canard, dinde, agneau ou poisson)
  • 2 c. à soupe de vinaigre de cidre
  • des épices (sel, sauce à poisson, tamari, etc.)
  • des légumes (oignons, ail, carottes, céleri, etc.)
  • des herbes aromatiques (persil, laurier, thym, origan, etc.)
  • en option, des champignons secs, curcuma, gingembre

Placer tous les os dans une marmite, recouvrir d’eau filtrée, rajouter le vinaigre de cidre et laisser tremper 1 à 2 heures.

Réchauffer l’eau jusqu’à ébullition, puis écumer la mousse qui peut se former à la surface pendant la cuisson, car celle-ci contient des impuretés qui peuvent nuire au goût du bouillon.

Laisser cuire doucement pendant 2h à 4h (possibilité de faire plus en fonction du type d’os, jusqu’à 12h). Rajouter ensuite les légumes et autres ingrédients et mijoter à feu doux entre 30 min et 1 heure. A la fin de la cuisson, les os se décomposent plus ou moins , car ils ont perdu les minéraux des os, des cartilages et des tendons.

Filtrer ensuite le bouillon et jeter les os et légumes cuits dans le compost.

Réfrigérer dans des bouteilles ou congeler. Le bouillon d’os se conserve quelques jours au frigo et 6 mois au congélateur.

Une fois refroidi, vous pouvez retirer le gras qui s’est accumulé à la surface et l’utiliser pour cuire des légumes, c’est une matière grasse saine. Le bouillon doit être gélatineux, c’est le signe qu’il contient beaucoup de gélatine.

Bouillon d'os 3

Quel type d’os?

Choisissiez bien entendu des viandes bio et élevées de manière respectueuse, car les autres contiennent beaucoup moins de nutriments.

Quelques recommandations

Il est important de mijoter et non cuire ou bouillir le bouillon, et d’éviter de le réchauffer dans un four à micro-ondes, car les températures élevées et les ondes dénaturent les acides aminés. La cuisson élevée détruit aussi le collagène…

Mieux vaut mijoter à couvert pour ne pas perdre le bouillon à l’évaporation. »

Consommer une tasse de bouillon chaud ou tiède aussi souvent que vous y pensez. Pour bénéficier de tous ses bienfaits, il est recommandé d’en consommer une tasse chaque jour, pur ou comme base de soupe ou de toute autre préparation culinaire.